trafic

Comment faire connaître son blog

faire connaître son blog

Que tu viennes de lancer ton blog ou que celui-ci soit lancé depuis plusieurs années, il n’est pas facile de faire connaître son contenu. Tu as essayé la technique qui consiste à publier en masse des articles et attendre, et tu t’es rendu compte que personne ne venait te lire. Tu as publié en quantité sans penser à la qualité et toujours le même constat, personne sur ton site ! Pour faire connaître ton site, il n’y a pas de secret, il faut en faire la promotion ! L’une des principales erreurs des blogueurs, c’est qu’ils passent plus de temps à rédiger du contenu qu’à en faire la promotion. Pour faire connaître ton site, tu vas devoir y passer du temps, plus de temps que pour la rédaction. Dans cet article, tu l’as compris, on va voir comment faire connaître son blog.

Nouveau blog VS ancien blog

Une chose que tu dois comprendre, c’est que la plupart des blogs que tu vois dans les premières pages de Google sur les mots clés que tu vises, sont là car ils sont anciens. Ce que je veux dire par là, c’est que l’autorité est un facteur important au yeux de Google. Plus ton blog a de l’âge, plus il a du contenu de qualité et plus il va se positionner haut sur Google. Il y a d’autres facteurs bien sûr, mais celui-ci a son importance. Il est rare de voir de nouveaux blogs émerger avant un bon moment, même si tu as des contre-exemples comme Traficmania qui, dès le lancement de son blog, a obtenu plus de visibilité. Il l’a obtenue cela car il a commencé la promotion de son blog avant même de l’avoir lancé et d’avoir rédigé le moindre article. J’en parle d’ailleurs dans un article : comment faire connaître son blog dès son lancement.

Nouveau blog

Si tu as un site jeune, il va donc falloir être patient, faire régulièrement la promotion de ton blog, de tes articles, et tester, faire, refaire et ainsi de suite. Si tu t’attends à recevoir une méthode miracle, ce n’est pas ici ! Faire la promotion de tes articles et de ton blog va demander du temps. Ce que tu dois comprendre, c’est que tu dois passer plus de temps à faire la promotion de ton blog qu’à rédiger des articles. La technique que je mets en place, c’est que pendant par exemple une semaine, je rédige le contenu pour un mois. Ça peut aller de 4 à 6 voire 8 articles, mais si tu en fais déjà, c’est bien. Du coup, tu vas faire ces 4 articles minimum puis les programmer sur WordPress. Une fois que tu auras fait ça, tu pourras te concentrer pendant 2-3 semaines sur la promotion de tes articles.

Ancien blog

Si tu as un site ancien mais qui ne décolle pas, c’est que tu n’as pas assez de contenu de qualité. Il faut donc reprendre ton contenu. J’ai récemment racheté un blog créé en 2013 et qui ne fait que 100 visites/jour. Je ne comprenais pas trop au départ, avant de me rendre dans les articles et de voir leur piètre qualité. Beaucoup d’entre eux font entre 300 et 500 mots… Comment peut-on traiter un sujet en profondeur avec seulement 500 mots ? Au moment où j’écris ces lignes, je suis déjà à 780 mots, tu vois que ça va vite !

Comment repenser du contenu déjà existant

Tu vas pouvoir reprendre ton contenu facilement en utilisant Google. Comment vas-tu procéder ? Tu as un article qui se positionne sur un mot clé : tape ce mot clé sur Google et ouvre les 10 premiers résultats. Regarde ensuite le plan de chaque article et analyse-le, ça va te donner une idée des points que tu n’as pas abordés dans ton contenu et que tu devrais rajouter pour avoir un contenu encore plus qualitatif. Tu peux aussi regarder les recherches associées de Google pour ajouter du contenu à ton article.  

Par exemple, pour cet article, je vise la requête « faire connaître son blog » – tu as probablement tapé ça pour me trouver. Je tape donc ce mot clé dans Google et les recherches associées sont les suivantes:

recherches associés Google

Pour un sujet donné, les recherches associées sont un bon moyen de connaître ce que recherchent les internautes autour de ce sujet.

Approche SEO

En plus des techniques partagées juste avant, tu as également l’approche SEO qui va te permettre d’améliorer ton contenu et de mieux te positionner. Tu vas pouvoir le faire avec l’outil 1.fr. Cet outil est un outil qui analyse ton contenu et te donne une note. Il ne va pas analyser ton contenu en matière de qualité mais plutôt te dire que pour une recherche donnée, il va falloir ajouter tel ou tel mot, pour que celui-ci arrive à mieux se positionner sur Google. 

Rédiger des articles de qualité

Si tu veux faire connaître ton blog, quoi de mieux que de rédiger des articles de qualité ? J’en parle un peu en début d’article, mais c’est juste du bon sens. Les rares fois où tu as commenté ou partagé un article, le contenu était comment ? De qualité ! Prends vraiment le temps de rédiger de la qualité, c’est ça qui paie ! il vaut mieux rédiger un article de 4000 mots que 13 articles de 300 mots. J’ai lu une étude – je n’arrive pas à retrouver la source – qui disait que la plupart des articles en première page de Google avaient en moyenne 2000 mots. Effectivement, quantité ne veut pas forcément dire qualité mais comme je le disais, rédiger un article sur un sujet précis ne peut pas se faire en moins de 1000 mots. Alors, rédige sur moins de sujets mais fais de la qualité ! Réponds à un besoin/problématique du lecteur. Le lecteur qui tape sur Google recherche généralement la réponse à un problème/frustration et si tu y réponds, il sera plus à même de partager ton contenu, de venir voir tes autres articles de blog,, etc.

Avant, je rédigeais des articles même quand je sentais que j’étais moins performant. Maintenant, ce n’est plus le cas. Je rédige quand je suis le plus concentré et motivé, la matin vers 8h00 et le soir vers 17h00. À toi de trouver le moment où tu es le plus concentré, cela va se ressentir sur le contenu qui sera plus qualitatif !

Travailler son référencement naturel

Si tu ne souhaites pas faire de publicité, ce que je ne te conseille pas, surtout au début de ton blog, ton trafic va provenir à 80% des moteurs de recherche et notamment du leader en France (et même mondial), Google qui regroupe 90% des recherches. Cela qui veut dire que tu dois te concentrer sur le SEO pour réussir. Si tu n’y connais rien, tu dois te former ! Il existe de nombreux livres. J’ai lu pour ma part le livre de Olivier Andrieu, le pape des référenceurs français. Son livre : réussir son référencement web est une mine d’informations pour travailler son SEO. Je vais résumer en quelques phrases les bases du SEO. Le SEO, c’est du contenu de qualité (environ 2000 mots et qualité sont souvent liés) avec des liens provenant de sites d’autorité dans la même niche que toi. En gros, Google réfléchit comme un humain : il se dit “OK, ce site a un bon contenu, il est bien structuré et en plus, de nombreux blogs dans sa niche votent pour lui (lui font des liens), il est donc légitime dans sa niche… On va mieux le positionner !” Ce n’est pas pour rien qu’un blog ancien est mieux positionné qu’un blog jeune, car il a eu le temps de rédiger plus d’articles, de se positionner sur plus de requêtes et d’obtenir plus de liens. Quand tu mets en place des choses en référencement naturel, il faut être patient. Quand tu viens de te lancer, Google te met dans une sandbox, sorte de quarantaine des sites. Il bride volontairement tes positions sur Google.  Au bout de 6 à 8 mois, tu vas souvent voir un bond de ton trafic (si tu as bien fait les choses) et au bout d’1 à 2 ans, tu en verras un autre. Il faut donc être très patient.

Rédiger des articles à partir des mots clés recherchés

La base du référencement, c’est de rédiger des articles à partir des recherches des internautes. Tu auras beau rédiger des articles de qualité, si personne ne cherche ça sur Google, le trafic n’arrivera pas. Pour connaître le volume de recherche d’un mot clé, tu peux utiliser Ubersuggest.

ubbersuggest

Avant de rédiger cet article, j’ai regardé s’il y a avait des recherches sur le mot clé “faire connaître son blog”. On voit qu’il y a 210 recherches par mois. Ce n’est pas beaucoup, mais on voit que le mot clé n’est pas concurrentiel, je vais donc pouvoir me positionner rapidement.

Je te conseille de viser des mots clés entre 100 et 10 000 recherches. Au-delà, c’est très concurrentiel. Plus ton site a de l’autorité (des liens de qualité, du trafic et de l’âge), plus tu peux viser des mots clés de plus en plus recherchés.

Analyser la concurrence d’un mot clé

L’outil Ubersuggest nous dit que le SEO difficulty du mot clé est de 7. L’outil qualifie de “easy” le mot clé, selon lui il sera donc facile de se positionner sur ce mot clé. J’ai bien utilisé un autre outil pour analyser la concurrence d’un mot clé : Kwfinder.

YouTube est aussi un moteur de recherche

On l’oublie souvent mais YouTube est aussi un moteur de recherche comme l’est Google. Certaines personnes n’effectuent des recherches que sur l’une ou l’autre de ces 2 plateformes. Une manière de faire connaître son blog est de publier ses article sous forme de vidéo. En faisant cela, tu multiplies tes points de contact et donc tes chances de te faire connaître. Si tu n’es pas à l’aise en vidéo, tu peux filmer ton écran. Tu peux utiliser YouTube en complément de 2 façons :

  • La méthode plus longue mais qui va te donner de très bons résultats : poster du contenu unique complémentaire à ton article, comme je l’ai fait avec la vidéo sur 1.fr juste en haut. J’ai croisé mes contenus en apportant de la valeur supplémentaire aux lecteurs. Cela aura un effet teasing sur YouTube car en ne donnant pas tout sur cette plateforme vidéo, tu inciteras les lecteurs à lire ton article et donc visiter ton blog.
  • La méthode plus rapide : tu as rédigé un article et tu n’as plus qu’à présenter celui-ci sous forme de vidéo. C’est très simple à mettre en place : tu prends ton smartphone, tu télécharges une application de téléprompteur et c’est parti ! Si tu n’es pas à l’aise, tu peux faire un PowerPoint et filmer ton écran.

Google et YouTube ne sont vraiment pas à négliger. Te couper de YouTube, c’est te couper d’une autre source de trafic ! Comme je te l’ai dit, les internautes effectuant des recherches sur YouTube ne se trouvent pas forcément sur Google aussi.

Blogueurs influents

Avec cette technique, tu peux  faire connaître ton blog très rapidement. Je suis plusieurs influenceurs sur YouTube. Certains de ces influenceurs interviewent parfois des blogueurs un peu moins confirmés mais qui ont des choses intéressantes à dire. Ces blogueurs sont tout de suite sur le devant de la scène. Il y a 2 avantages à être interviewé par un influenceur : on obtient du trafic direct qualifié et en plus, on gagne en crédibilité. Le lecteur se dit : “si lui est interviewé par le gros, ça veut dire qu’il est aussi gros !” La meilleure façon de faire la promotion de son blog est d’utiliser l’audience d’un blogueur influent. Cela peut être sous plusieurs formes : soit via une interview (que vous lui faites, ou encore mieux, qu’il vous fait !), soit via un simple partage sur ses réseaux sociaux ou sa newsletter, ou encore via un article invité. Imagine-toi qu’un influenceur qui a par exemple 50K sur YouTube fasse ton interview… Pense aux retombées pour toi ! Alors, je t’entends déjà dire derrière ton PC que c’est compliqué de mettre en place ce type de partenariat, qu’ils sont sur-sollicités à longueur de journée et qu’il n’est pas facile de sortir du lot… Effectivement, c’est vrai !

Comment changer ça ? En créant une relation professionnelle ! S’il ne te connaît pas et que tu le prospectes à froid pour lui demander un service, il y a fort à parier que sa réponse sera négative. Par contre, si tu es dans une démarche de création d’un lien avec cet influenceur, si tu arrives à l’établir, il sera plus facile de lui demander quelque chose par la suite. Dans la vie, pour recevoir, il faut donner ! Apporte-lui de la valeur avant de demander quoi que ce soit ! Passe plusieurs mois à partager ses articles sur tes réseaux sociaux, à commenter ses articles de manière pertinente en montrant ton expertise. Rédige un article en mentionnant un de ces blogueurs que tu vises et envoie-lui un simple mail pour l’avertir. Mentionne-le sur tes posts sur Facebook ou Instagram. Envoie-lui un mail pour lui dire qu’un lien est cassé sur son site : ce n’est pas grand chose, mais il saura l’apprécier. Enfin, L’une des meilleures façons de rencontrer ce type de personnes, c’est d’aller à des séminaires. Ces personnalités y sont très accessibles. Tu pourras alors échanger avec elles très facilement. La prochaine fois que tu enverras un mail à cette personne, elle se rappellera de toi personnellement.

Une fois que tu auras pris le temps de créer ce lien, tu pourras proposer un partenariat. Encore une fois, pense apport de valeur ! Imaginons que tu aies une compétence particulière que l’autre n’a pas : il va plus facilement accepter de t’interviewer car tu vas apporter de la valeur à son audience.

Article invité

Par exemple, j’ai contacté Traficmania il y a quelques mois en lui expliquant que je gagnais de l’argent avec Google Adsense et l’affiliation. Lui ne parlait généralement que d’info-produit, alors cela l’a intéressé : il s’est dit que cela allait intéresser son audience. J’ai donc été interviewé par André : il m’a appelé au téléphone, a enregistré ma voix et a mis ça sur son blog. Ensuite, j’ai eu plein de sollicitations : des gens qui voulaient rédiger à propos de mon site, d’autres qui me posaient des questions, etc. Imagine que je fasse ça avec plusieurs autres blogs ! Les articles invités sont un excellent moteur pour faire connaître ton blog : en plus de contribuer à travailler ton référencement naturel, cela t’apporte du trafic hautement qualifié et le blogueur a du contenu de qualité gratuitement. Tout le monde est content ! Attention, là encore, il y a des pré-requis à respecter. Si la personne est déjà intéressée par les articles invités, tu peux y aller direct, mais si elle n’en fait pas, il va falloir travailler ta relation avec cet influenceur.

Site ouvert aux articles invités

Si le site est ouvert aux articles invités, tu peux y aller directement. Attention toutefois à rester professionnel, en proposant des contenus de qualité qui pourraient intéresser l’influenceur et en lui montrant tes “références”. Si tu as déjà écrit sur des “gros blogs”, n’hésite pas à les mettre en lien du mail, cela va te permettre de te crédibiliser et de faire en sorte qu’il accepte plus facilement.

Trouver des sites qui acceptent les articles invités

En tapant ceci dans Google :

“votre thématique + “articles invités” OR “article invité” OR “Proposer un article” OR “Ecrire un article invité” OR “devenir rédacteur” OR “publiez vos articles” OR “publiez un article” OR “Guest Blogging” OR “publiez ici” OR “Proposez un article” OR “devenir redacteur” OR “devenez redacteur”…

… tu vas pouvoir trouver des sites qui sont intéressés par ce type de partenariat. Pour voir comment utiliser cette formule sur Google, je t’invite à regarder la vidéo ci-dessous :

Site pas forcément ouvert

En revanche, si l’influenceur n’est pas forcément ouvert à ce type de partenariat, tu vas devoir, comme je l’expliquais plus haut, créer un lien professionnel. Ne propose pas directement un article invité, tu risques d’essuyer un non catégorique ! Attends d’avoir tisser ce lien et au bout d’un mois ou 2, propose un article invité en sélectionnant  2-3 sujets de blog dont tu lui expliqueras en quelques phrases le contenu. Montre-lui tes références pour augmenter ta crédibilité. Il ne va pas forcément dire oui mais il y aura plus de chances qu’il accepte !

Infographie

L’infographie est, avec la vidéo, l’un des contenu les plus partagés !

 

Contrairement à ce que l’on pense, ça ne coûte pas très cher de faire créer une infographie ! Pour une centaine d’euros en passant par des plateformes comme 5euros.com, on peut déléguer la partie création. Ce qui est très important, c’est le contenu ! Il doit être bien choisi, jouer sur l’actualité, être fun et/ou informatif. Le travail de récolte d’informations et le sujet sont très importants. Voici un tuto pour t’aider à trouver l’idée pour créer une infographie et les différentes étapes, de la création à la promotion de celle-ci : obtenir des backlinks de qualité avec les infographies. Avec cette infographie, tu vas pouvoir contacter des gros médias qui sont très friands de ce type de contenu et cela va te donner une visibilité très importante.

Capturer des mails

Sais-tu que sur 100 visiteurs, la moitié va partir et ne jamais revenir ? Seulement une poignée va survoler ton contenu, quelques-uns vont lire et devenir “fans”, et entre 1 à 5 vont effectuer une action (s’inscrire à ta newsletter, acheter via un de tes liens d’affiliation, cliquer sur une pub, etc.). Il faut donc essayer de récupérer la plus grande partie possible de ce trafic. Comment tu vas procéder ? Via un pop-up ! Pour ma part, j’affiche ce pop-up lorsque le lecteur va quitter la page et non pas à son arrivée. Je trouve que le pop-up qui s’affiche en entrée est très désagréable. Pour créer mes pop-up, j’utilise thrive lead. Pour inciter le visiteur à s’inscrire, tu vas lui offrir un lead magnet (ebook gratuit). Il faut que ce soit un ebook qui l’intéresse réellement, alors n’hésite pas à tester différents ebooks et à voir celui qui convertit le mieux. Pourquoi c’est important d’avoir le mail ? Lorsque que tu vas publier un article, tu pourras le partager directement à tes lecteurs et ces mêmes lecteurs partageront à leurs amis, et ainsi de suite.

Analyser son trafic

Une fois que tu as fait tout ce travail de promotion, ton travail ne s’arrête pas là. Il faut analyser ton trafic, voir ce qui marche et ce qui ne marche pas. Tu vas vite te rendre compte des contenus qui marchent : ce sont ceux qui sont le plus partagés et très commentés. Ces contenus intéressent ton audience, alors continue à en produire sur des sujets proches.

Sois patient

Surtout, sois patient ! Comme je te le disais, le référencement naturel, ça prend du temps… Tu ne vas pas obtenir un trafic monstre en quelques mois. Il va falloir travailler d’arrache-pied ton référencement naturel, faire en sorte de retenir le lecteur le plus possible, avec un contenu de qualité et en lui proposant des articles connexes à celui qu’il est venu lire, sans oublier de lui proposer un guide gratuit pour obtenir son mail avant qu’il ne parte. Il va falloir du temps mais une fois que la machine sera en place, tu verras que ça sera de plus en plus simple de te faire connaître.

A toi de jouer !

Si tu as aimé mon contenu, soutiens-moi en le partageant sur ton réseau social favori ! Si tu as la moindre question, n’hésite pas, les commentaires sont là pour ça ! Je me ferai un plaisir d’y répondre.

Envie d'être libre financièrement avec un blog? Mais tu n'as d'idée de blog?

Télécharge mon guide offert

 
Comme toi je haïs les spams.

Comment faire connaître son blog
3 (60%) 2 votes

encart-ET

2 Commentaires

  1. SEOQuantum

    Merci Johann pour cet article pertinent. Pour les mots-clés, il y a des outils comme Hey Suggest qui permettent de récupérer les suggestions de mots des moteurs de recherche. Cela permet d’obtenir des textes/articles de blog optimisés SEO et de répondre aux attentes des moteurs de recherche.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.