Ça y est, tu souhaites te lancer dans le blogging… C’est une bonne chose ! Tu as choisi WordPress pour créer ton blog, ce que je comprends tout à fait. WordPress est utilisé par plus de 25% des sites dans le monde, c’est une solution qui a fait ses preuves depuis des années. Lancée en 2004, la solution WordPress a littéralement simplifié la vie des éditeurs de site. Il est vraiment très simple de créer son blog : on va voir dans cet article comment créer son blog WordPress très rapidement.

Étape 1/ Choisir un nom de domaine

La première chose à faire, c’est de choisir ton nom de domaine. Moi, dès que j’ai l’idée de mon blog, ce que je fais, c’est que je prends directement mon nom de domaine ! Ainsi, je suis sûr qu’il ne soit pas pris le jour où je veux ouvrir mon blog. Tu peux aller sur OVH pour le faire. En tapant dans la barre de recherche, tu vas voir si le nom de domaine est disponible et si c’est le cas, la mention disponible va s’afficher. Je ne vais pas entrer dans les détails dans cette partie, il n’y a rien de bien compliqué.

Pour le choix du nom de domaine, il t’est propre. Toi seul peux savoir le nom de domaine que tu vas choisir. Je me permets tout de même de te conseiller de privilégier un nom de domaine simple à retenir. Evite les noms de domaines à rallonge du type : mon-super-blog-trop-cool.fr. Plus il est court, plus c’est simple de le retenir et de le partager. Privilégie un ndd de marque mais qui affiche ta spécialité. Je m’explique : si tu veux créer un blog dans la niche afro, ne crée pas un ndd cheveux-afro.fr mais plutôt afrobeaute.fr. Ce nom de domaine fait moins commercial, il est plus joli et en plus, si demain tu veux parler d’autres choses que les cheveux afro sur ton blog, tu pourras parler au sens large de la beauté afro. Ne te ferme donc pas des portes en choisissant un ndd trop spécifique. Aussi, ajoute bien ta spécialité, ça va permettre à Google d’identifier ta niche (cf. base du SEO). Ça y est, tu as ton nom de domaine ! On va alors passer à l’étape de l’hébergeur.

Etape 2/ Choisir un hébergeur

Tu as un vraiment un choix pléthorique d’hébergeurs WordPress. Maintenant, la plupart proposent une installation facilitée de WordPress. L’hébergeur que j’utilise, c’est o2switch. Pourquoi cet hébergeur ? Parce que c’est un hébergeur français, qui ne coûte pas très cher et le support client est très réactif. C’est aussi une question d’habitude. Du coup, il va falloir souscrire à o2switch. Rends-toi sur o2switch, clique sur  “inscrivez-vous”, remplis le formulaire et une fois que c’est fait, clique sur “commande un compte” :

Ce que j’aime bien avec o2switch, c’est qu’il n’y a pas 1000 offres comme sur certains autres hébergeurs WordPress. Là, tu vas sélectionner “offre unique seule”:

Etant donné que tu as déjà pris le nom de domaine chez un registrar, c’est la solution à choisir. Si tu souhaitais prendre directement le nom de domaine chez o2switch, il aurait fallu sélectionner l’autre offre. Tu n’as plus qu’à aller au bout de l’inscription.

Une fois l’inscription terminée, tu vas recevoir un mail intitulé « bienvenue chez O2switch ».

Faire pointer ton nom de domaine de OVH vers o2switch

Tu te souviens, tout à l’heure, tu as pris ton nom de domaine sur OVH. Du coup, il va falloir pointer ton nom de domaine vers o2switch. Dans le mail que tu as reçu de la part d’o2switch, tu as une partie – SERVEURS DNS – :

Pour ce faire, tu vas dans ton interface OVH et cliques dans Domaines :

 

 

 

 

 

Tu sélectionnes le ndd à modifier.

Ensuite, tu vas dans zone DNS et tu modifies les liens.

Ensuite, clique sur “modifier les serveurs DNS”.

Mets ensuite les serveurs DNS d’OVH et valides. Il va falloir attendre quelques heures avant que le statut soit en “actif”. Pendant le temps où il ne sera pas actif, tu ne pourras pas encore voir ton blog WordPress.

Etape 3/ Ajouter un certificat SSL

Sur o2switch, le certificat SSL est gratuit, alors autant en profiter… surtout que Google recommande que les sites soient en SSL ! Tu vas donc devoir générer un certificat SSL. Toujours dans ton administration générale de compte web, tu vas pouvoir le générer très facilement.

Dans “sécurité”, tu vas voir lets encrypt. Tu n’as plus qu’à sélectionner ton nom de domaine et cliquer sur « générer ».

Etape 4/ Installer un blog WordPress avec o2switch

Dans le mail de O2switch que tu as reçu, tu as tous tes identifiants de connexion. Tu vas devoir te connecter sur ton administration générale du compte web.

Tu n’auras plus qu’à te connecter en cliquant sur le lien présent dans le mail. Tu vas arriver sur l’interface ci-dessous : dans logiciel, clique sur “Softaculous Apps Installer” :

Tu vas arriver sur cette page :

Clique sur WordPress >install.

Choisis bien le “protocol https://” puis note le nom d’utilisateur et le mot de passe de ton choix. Note bien cela quelque part car tu ne vas pas recevoir de mail avec tes identifiants.  Clique ensuite sur installation. Ca y est, ton blog est installé ! Tu as ton lien lien de connexion, généralement c’est https://monsite.fr/wp-admin. En moins de 5 minutes, ton site WordPress est installé.

Etape 5/ Choisir un thème WordPress

Là encore, tu as un choix important de thèmes WordPress. Difficile de savoir lequel choisir ! C’est pour ça que j’aime bien elegant themes. Avec cette suite de thèmes, tu as plus de 80 thèmes pour le prix d’un seul. Tu as alors le choix et tu peux même changer à tout moment si ton thème ne te plaît plus. De plus, elegant themes propose plein de fonctionnalités, tout ça pour le prix d’un seul thème. J’utilise aussi parfois la marketplace  themeForest. Dedans, il y a plus de 44 000 thèmes WordPress proposés. Si tu souhaites savoir comment choisir ton thème WordPress, je t’invite à regarder ma vidéo sur le sujet :

Installer un thème WordPress

Maintenant que tu as ton thème, on va voir comment l’ajouter sur ton blog. Tu as 2 façons de le faire : soit directement en allant dans Apparence > thèmes > ajouter, soit en ajoutant le fichier sur ton serveur via le FTP.

Ajouter ton thème via ton interface WordPress

Voici la démarche à suivre : Apparence > thèmes > ajouter.

 

 

 

 

 

 

Tu vas tomber sur cette page. Tu n’auras plus qu’à cliquer sur ajouter et ajouter ton fichier.

Cette méthode est très facile. Par contre, parfois, quand le thème est trop lourd, tu dois l’ajouter directement via ton serveur.

Ajouter ton thème via ton serveur FTP

Dans le mail “bienvenue chez o2switch” que tu as reçu, tu as une partie FTP :

Tu vas devoir déposer ton template dans le fichier thème.

Voici la démarche à suivre :

  • Télécharge Filezilla.
  • Entre tes identifiants de connexion fournis dans ton mail, clique ensuite sur wp-content > themes, glisse alors le fichier dézippé dans ce dossier.
  • Va ensuite sur ton back office WordPress et actualise la page. Tu devrais voir ton thème s’afficher.

Tu peux maintenant passer à la configuration de ton blog WordPress.

Etape 6/ Configuration de base de WordPress

Modifier les permaliens

La première chose que je modifie lorsque je viens de lancer un blog, c’est les permaliens. Les permaliens, c’est quoi ? C’est le modèle de tes urls. Je choisis toujours ce permalien :

Ça évite d’avoir des liens à rallonge. Tes liens vont être plus facilement partageables, plus esthétiques et surtout plus adaptés pour un bon référencement naturel.

Ajouter un menu

Tu vas pouvoir ajouter un menu. Pour ce faire, tu vas aller dans Apparence > Menus :

Tu vas pouvoir sélectionner ou créer ton menu ici. A gauche, tu as les pages, catégories que tu peux ajouter dans le menu, il te suffit de cliquer sur “enregistrer le menu”.

Ajouter un widget

Pour ajouter un widget, tu vas dans Apparence > Widgets. Tu peux ensuite ajouter le widget de ton choix.

Les plugins WordPress indispensables

Voici la liste des plugins indispensables pour débuter sur WordPress :

Contact form 7 : permet de créer et d’intégrer facilement sur une page un formulaire de contact.

Yoast SEO : l’un des meilleurs plugins SEO (référencement naturel sur WordPress).

Table of Contents Plus : ce plugin permet de mettre un sommaire en début d’article, idéal pour aider le lecteur à trouver ce qu’il cherche.

Akisnet : filtre les commentaires de spam qu’on reçoit très souvent.

AD inserter : permet d’ajouter rapidement n’importe quel code à n’importe quel endroit du site, idéal pour ajouter par exemple la publicité Google Adsense.

Cookie Notice : permet d’ajouter un bandeau cookie, indispensable depuis la loi Alur.

Display widgets : permet de déterminer quels widgets vous souhaitez afficher en fonction de la page.

KK star rating : système de notation des articles.

Loco translate : permet de traduire l’ensemble des éléments du site.

Q2W3 Fixed Widget : permet à un widget de toujours s’afficher sur la page quand on scrolle avec la souris.

Social Warfare : plugin de partage avec compteur de likes.

Subscribe to Comments Reloaded : permet de recevoir une notification dès qu’un nouveau commentaire est ajouté sur un article.

WP Backlinks : liste l’ensemble des sites tiers qui font des liens vers le site.

WP rocket : améliore la vitesse du site.

WP Sitemap Page : permet de configurer et d’ajouter facilement un plan du site dans une page.

Pretty links : gestion des liens affiliés.

Redirection : module de redirection de page.

YARPP – Yet another related posts plugin : articles connexes dans les articles.

Google XML Sitemaps : ce plugin permet de créer un sitemap pour soumettre le site auprès de Google.

Une fois que tu as fait tout ça, c’est parti ! Tu peux commencer à rédiger tes premiers articles et faire connaître ton blog.

A toi de jouer !

Si mon article t’a été utile, soutiens-moi en le partageant ! Ca fait toujours plaisir ! Si tu as des questions, les commentaires sont là pour toi ! Je réponds à tous les commentaires. Si tu veux des contenus de ce type sous forme de vidéos et de photos, abonne-toi à mes comptes Instagram et Youtube pour recevoir régulièrement ce type de contenus.

Si tu souhaites avoir un comparatif entre plusieurs solutions de création de site je te recommande ce site: www.e-logiciel.com