Tu en as marre de travailler pour quelqu’un, d’échanger ton temps contre de l’argent ? Tu ne souhaites pas attendre une hypothétique retraite pour « commencer à vivre » ? Ta famille te reproche que tu travailles trop, tu te sens épuisé, tu as la boule au ventre le dimanche soir à l’idée de reprendre le travail le lendemain… Comme je te comprends ! Ça fait à peine 5 ans que je suis salarié en CDI et je suis à bout… Heureusement pour moi, je suis en passe de quitter la rat race. On va en parler dans la suite de l’article. Il est loin le temps où l’on faisait carrière dans une seule boîte pendant toute une vie et où on voyait le salariat comme la voie royale ! Désormais, notre génération aspire à plus de liberté, un meilleur confort et cadre de vie. Une vie plus simple, moins portée sur la possession de biens. Si tu souhaites devenir libre financièrement, quitter la rat race, voyager plus, profiter de tes proches, cet article est fait pour toi !

La rat race, qu’est-ce que c’est?

Avant tout, la rat race, qu’est-ce que c’est ? La rat race (course du rat en français) est un terme anglophone, popularisé à grande échelle par Robert Kiyosaki, l’auteur du best seller Père riche, père pauvre. La rat race, c’est le fait de travailler en continu pour un salaire, du lundi au vendredi de 9 à 17 heures, avec un peu de répit le week-end, des années et des années durant, en espérant gagner plus, obtenir une promotion, améliorer son confort de vie, etc. La rat race t’oblige à courir toujours plus vite pour posséder encore et toujours plus. La rat race est liée à la routine métro-boulot-dodo. Avec cette routine, difficile d’avoir du temps pour soi, pour faire du sport, voir ses proches, etc. Les salariés se complaisent dans la rat race car ils y voient une certaine sécurité financière (somme toute illusoire). Ils sont sûrs d’avoir leur argent chaque mois en temps et en heure, ce qui crée une forme de dépendance. Si un jour, pour X ou Y raison, le salarié se fait virer, les conséquences peuvent être graves. Dans la rat race, tu échanges ton temps contre de l’argent et un employeur paie ton temps pour que lui en ait plus. La rat race se fait au détriment de tes proches, de ta santé, de tes envies… La notion de rat race est opposée à celle de la liberté financière.

Tu souhaites vivre à partir de 62 ans ?

Les personnes qui sont dans la rat race ont un répit à la retraite, qui intervient à 62 ans. Avant ça, il faut travailler pour payer le pavillon, le crédit voiture… Je sais pas ce qu’il en est pour toi mais l’idée de travailler plus de 40 ans pour quelqu’un d’autre m’effraie au plus au point ! Donner 40 ans de sa vie à quelqu’un, au lieu de profiter pleinement de sa vie comme on l’entend… Je vais aller un peu loin mais je qualifie ça d’esclavage moderne ! Heureusement, grâce à l’air d’Internet, la connaissance est à portée de main. De plus en plus de gens vont créer leur propre job et, encore mieux, obtenir des revenus passifs qui vont leur permettre de vivre comme ils l’entendent. Imagine-toi une vie sans réveil, à profiter de tes proches, voir grandir tes enfants, être là au quotidien pour eux… Ne serait-ce pas ça, la vie ? Passer plus de temps avec ses proches plutôt que ses collègues de travail, créer des choses pour soi-même, les voir grandir et récolter les fruits de son travail… ou tu préfères travailler pour quelqu’un, développer sa société et ne pas être remercié à ta juste valeur ?

Pourquoi veux-tu quitter la rat race ?

Quitter la rat race, c’est pas facile… Bon, si tu fais les choses, tu vas y arriver mais ça va demander beaucoup d’efforts, sur plusieurs mois, voire années. Si tu n’es pas prêt pour ça, tu n’y arriveras pas ! L’une des principales qualités pour devenir investisseur et entrepreneur, c’est de ne rien lâcher. Pour être motivé et ne pas abandonner ton projet de quitter la rat race, tu vas devoir avoir un pourquoi fort ! Pourquoi tu souhaites quitter la rat race ? Qu’est-ce qui va te motiver le dimanche pour travailler sur ton site pendant que tout le monde est dehors et qu’il fait très beau, ou bien pour aller accueillir ton locataire qui a loué ton appartement sur Airbnb ?

Es-tu prêt à travailler 20 heures en plus de ton emploi et de ta vie de famille ? Es-tu prêt à moins regarder le foot, à travailler pendant ta pause déjeuner au lieu de regarder Netflix, ou   en voyant tes collègues regarder un film ? Es-tu prêt à moins sortir, moins dépenser ton argent, pour en garder le maximum et investir (achat de formations, d’un bien immobilier, développement de son business Internet…) ? Es-tu prêt à le faire pendant 1 an en gagnant très peu ? Es-tu prêt à connaître des hauts mais aussi des bas sur ton chemin vers la fin de la rat race ? Tu te rends compte avec tout ce que je viens de dire que ce n’est pas facile ! Un pourquoi fort va te donner la détermination d’y arriver, ça sera ton moteur au quotidien.

Mon « pourquoi », ou plutôt mes « pourquoi », étaient les suivants : pouvoir voir grandir mon futur enfant, être le plus présent pour ma famille, faire des choses que j’aime et qui donnent un sens à ma vie, vivre des expériences (voyager dans plein de pays par exemple). Tu dois trouver ton pourquoi : cela peut être aider ta mère qui a du mal à joindre les 2 bouts, vivre de ta passion, etc.

De combien as-tu besoin ?

Cela paraît logique mais pour quitter la rat race, tu dois déterminer de combien tu as besoin pour vivre une fois l’avoir quittée. Ça peut être un montant que tu as déterminé ou penses être mieux financièrement. Pour ma part, je pense que tu ne dois pas te concentrer sur un montant fixe, déterminé juste comme ça : le montant dont tu as besoin pour quitter la rat race doit être le montant de tes charges, en incluant ton épargne et ton budget loisirs. Une fois que tu auras atteint cette phase, tu pourras alors quitter ton job et tu verras qu’avec le temps qui se libère, tes revenus vont considérablement augmenter.

Comment quitter la rat race ?

Pour quitter la rat race, il va falloir investir, se créer ce qu’on appelle des revenus passifs, des revenus qui ne sont pas corrélés avec le temps passé dessus. Les revenus passifs mettent du temps à se mettre en place mais, par la suite, ils demandent juste un peu d’entretien par-ci par-là. Comme revenus passifs, tu as l’immobilier et la création de business (Internet et en dur). Tu as aussi la bourse mais selon moi, les 2 meilleurs moyens pour quitter la rat race, ça reste l’immobilier et la création de business sur Internet. Je parle en connaissance de cause puisque j’ai des revenus sur ces 2 piliers. L’immobilier, c’est réellement passif : tu mets un peu de temps lors de la mise en place mais, une fois loué, tu es tranquille et encaisses les loyers tous les mois. J’ai 4 lots que je loue, dont 2 colocations, et sincèrement ce n’est pas très chronophage. Je délègue tout ! Je vais te parler maintenant de mon deuxième pilier fétiche : la création de business sur Internet. Ce pilier est très puissant : avec 100€ (hébergement + template), tu peux créer un site vu par des centaines, voire des milliers de personnes chaque jour. Au départ, l’investissement est minime sur le plan financier. Par contre, pour compenser, ça demande un investissement en temps important au début. Après, on va le voir, il y a des moyens de réduire le temps passé sur ses sites.

Ma stratégie pour quitter la rat race, que tu peux toi aussi recopier !

Voici donc la stratégie que j’ai mise en place et qui va me permettre de quitter mon job d’ici quelques mois.

Immobilier

J’ai investi dans 4 appartements et bientôt un 5ème qui vont me de dégager, en cashflow, plus de 2200€… soit mon salaire ! Pour ma part, je ne m’occupe que de la recherche de l’affaire et de la recherche de financement. Tout le reste est délégué : les travaux, la décoration de l’appartement… J’ai des partenaires qui se chargent de ça. Ensuite, une fois les appartements loués, je suis tranquille pendant un moment. D’ici quelques mois, je serai indépendant financièrement avec ce pilier.

Blogging

Pour ce qui est de la partie création de business, j’ai lancé un premier blog. J’ai été régulier – un article par semaine – et fait la promotion de ce blog. Je le monétise avec la publicité et l’affiliation. Pas besoin, donc, de créer mes propres produits : je propose les produits des autres et je suis rémunéré pour ça. Une fois que j’ai commencé à avoir mes premiers gains, ayant mon salaire pour vivre, je n’avais pas besoin de l’argent donc j’ai investi pour faire grossir encore plus mon site : j’ai délégué la rédaction de contenu et une partie du référencement naturel. Mon site est alors passé de 600-800€ à 1500€. Après cette étape, j’ai ensuite créé d’autres sites. Il est plus facile de gagner 500€ avec 10 sites que 5000€ avec un seul et, de plus, je minimise le risque que mon site ait un souci pour X ou Y raison et ne gagne plus autant. Après cette phase, je suis passé de 1500€ à 3000€. Je peux maintenant quitter la rat race ! J’achète un dernier bien immobilier (je profite encore de mon CDI) puis je démissionne, ou tout du moins je demande une rupture conventionnelle.

Mon parcours a été réalisé en 2 ans, mais ces 2 ans ont été intensifs. Ils ont été éprouvants physiquement et mentalement. Avec du recul, je me dis que c’est rien à l’échelle d’une vie !

Comment ne pas retourner dans la rat race ?

En voyant mon parcours, tu peux te dire que j’ai fait beaucoup de choses : immobilier, business Internet, salariat, vie de famille, etc. Si j’ai fait l’immobilier et Internet, c’est que les 2 en même temps, ça me rassurait ! L’immobilier, ça marche et ça marchera toujours, les gens doivent se loger ! Je voulais être indépendant financièrement avec les 2. Plus j’ai de sources de revenus passifs, plus je m’enrichis alors j’ai multiplié les investissements immobiliers et les créations de sites.  Pour ne pas retourner dans la rat race, je compte faire grossir encore plus mes business Internet et réinvestir l’excédent de trésorerie dans l’immobilier. Ainsi, avec l’immobilier, je me sécurise car on ne sait jamais avec les business Internet !

Je t’ai partagé mon retour d’expérience, ma stratégie pour quitter la rat race. Celle-ci peut ne pas convenir à tous… Tu dois créer ta propre stratégie ! Tu peux te concentrer sur un seul pilier, par exemple l’immobilier, puis une fois que tu auras atteint l’indépendance financière, tu auras du temps pour créer un business. J’ai conscience que tout le monde n’est pas capable de faire comme moi, que certains iront plus vite et d’autres moins vite. Le but, ce n’est pas que tu te compares à moi mais que tu saches que c’est possible et que toi aussi tu peux y arriver. Rien ne me prédestinait à tout ça : dans ma famille, personne n’est propriétaire, personne n’est chef d’entreprise… Je suis issu d’un quartier, je ne suis pas né avec une cuillère en argent dans la bouche comme on dit. Tout ça pour te dire que toi aussi, tu peux y arriver.

Allez, c’est à toi de jouer !

Dis-moi dans les commentaires la stratégie que tu comptes mettre en place pour en finir avec la rat race, dis-moi ce qui te bloque actuellement… et si tu es déjà libre financièrement, dis-moi comment tu as fait !

Envie d'être libre financièrement avec un blog? Mais tu n'as d'idée de blog?

Télécharge ma formation vidéo offerte

Comme toi je haïs les spams.

Comment sortir de la rat race?
3.7 (73.33%) 3 votes

encart-ET