Aujourd’hui, j’ai appris une triste nouvelle. Il semblerait que ça soit la fin du blogging ! Minute de silence s’il-te-plaît… Plus sérieusement, j’ai vu que régulièrement, et ce depuis le début de l’année, on annonçait la fin du blogging. Vivant de mes blogs, tu te doutes bien que je ne suis pas d’accord avec ça ! Je vais donc te démontrer dans cet article que ce n’est pas la fin du blogging. 

Pourquoi parle-t-on de la fin du blogging ?

fin du blogging

On est dans un monde où les gens suivent les modes. Or, sur Internet justement, il y a des modes… À un moment, il fallait absolument être sur Facebook. Puis sur Instagram… Sans parler de YouTube ! Bref, il faut être tour à tour sur tel ou tel réseau social, à droite ou à gauche. Ainsi, on parle désormais de fin du blogging parce qu’il existe des personnes qui recherchent toujours la meilleure façon de gagner de l’argent sur Internet, la plus lucrative possible, en y consacrant le moins de temps possible. Or, le blogging peut paraître chronophage au premier abord. Tu travailles beaucoup au début et les résultats ne se font pas sentir tout de suite. Il faut attendre plusieurs mois, voire même des années, contrairement à Facebook où en 1 clic on peut recevoir du trafic qualifié sur ses produits et services. Mais honnêtement, une entreprise ça s’établit sur le long terme. Quid du trafic provenant de Facebook en cas de changement d’algorithme ou en cas de clôture de son compte business manager ?! D’un coup, le trafic tombe ! Alors, certes, il y a de plus en plus de concurrence, mais le blogging fonctionne. Il est juste dans une phase de stabilité et moins beau aux yeux de certains. Les chiffres prouvent qu’en réalité, le blogging fonctionne toujours. 

Les chiffres

En effet, que disent les chiffres? Le trafic d’un blog provient à peu près entre 50 et 70 % de Google parce que sur un blog, tu réponds à des problèmes, un besoin. Donc forcément, les gens tapent directement sur Google. Si les blogs étaient morts, ça voudrait dire que Google aussi. Alors, je vais te montrer les chiffres de Google juste après et tu vas te rendre compte que qu’il fonctionne toujours… et même très bien ! 

Je vais te montrer déjà deux articles. Tu en as un qui date de 2007 et déjà, à cette époque, ils nous annonçaient la fin des blogs. Le 20 minutes, un journal très sérieux, nous disait qu’effectivement, c’était fini, has been ! C’était foutu… Rideau, on ferme tout ! Merci et au revoir…

Les chiffres de Google

Je vais te montrer les chiffres de Google, juste pour que tu comprennes. Ça, ce sont les chiffres 2018.

Je te parle uniquement de Google car ils sont numéro 1 – et de très loin – en matière de part de marché des moteurs de recherche. Ils écrasent tout au niveau monde, Europe, France… Yahoo et Bing, à côté, c’est de la rigolade ! 

Il y a 30 mille milliards de pages qui sont indexées par Google dans ses serveurs. Tous les jours, ils crawlent. C’est-à-dire qu’ils vont voir des sites pour les indexer, à hauteur de 20 milliards de sites par jour ! Derrière ça, chiffre le plus important, il y a 3,3 milliards de requêtes qui sont effectuées chaque jour, tout en sachant qu’on est 7 milliards à peu près sur Terre…

Alors bien évidemment, il y a des gens qui effectuent plusieurs recherches, mais on peut se dire qu’il y a bien déjà au moins un milliard de personnes par jour. Ça veut dire un septième de la population sur Terre qui effectue des recherches sur Google par jour ! Alors, je te dis des chiffres un peu comme ça pour que tu comprennes… Un milliard ! Et 100 milliards de requêtes par mois… 

Dans ces 100 milliards-là, il se trouve que si tu as un blog et en prends 0,001%, je peux te dire que tu es tranquille ! J’ai des amis blogueurs qui gagnent dix mille euros par mois avec un seul blog, et certains sans avoir de chaîne YouTube ou de page Facebook derrière… Juste un blog ! J’en ai d’autres qui gagnent 3000 euros par mois. Moi-même, je me situe aux alentours de 4000 à 5000 euros par mois avec deux blogs ! J’en ai d’autres, mais vraiment, ce qui me rapporte, ce sont ces deux blogs…

Alors j’ai envie de dire est-ce que c’est la fin des blogs ? NON ! 

Bon, effectivement, si tu as la vision du blog comme journal personnel, comme c’était avant, ça c’est mort… Mais après, un blog, ça reste un site. Est-ce que tous les sites sont morts? Tant que tu apportes du contenu et surtout du contenu de qualité, ton blog ne risque pas de mourir. La base sur Internet, c’est d’apporter du contenu, une réponse à une question que se pose un internaute. C’est ce que fait Google.

Google, sur le web, c’est le moteur de recherche numéro un. Alors, très clairement, si tu te prives de Google, tu te prives de la grosse partie des recherches sur Internet. Le deuxième moteur de recherche, c’est YouTube. Ce sont là les deux canaux les plus importants, les deux plus grosses plateformes sur le web que tu dois privilégier,  Google et YouTube (d’ailleurs Youtube appartient à Google).

Les réseaux sociaux mieux que Google ?

On nous parle des réseaux sociaux. Facebook, avant, c’était l’Eldorado… Tout le monde était sur Facebook. C’était super ! Mais maintenant, Facebook a décidé d’abaisser le reach pour te faire payer plus en publicité. Le reach, c’est le pourcentage d’abonnés à ta page Facebook qui vont voir tes posts. 

Figure-toi que tu peux avoir un million d’abonnés sur ta page et n’en avoir pourtant que 1 à 2 % qui vont voir en organique ton post. Pourquoi font-ils ça ? Tout simplement parce qu’ils veulent que tu payes derrière ! Après ça, il y a eu les groupes Facebook. Le reach était élevé, mais Facebook a fini par l’abaisser également.

Après, il y a eu Instagram. Ah, c’est toujours super ça aussi ! Et il y a des gens qui créent des business dessus, top ! Mais demain, si Instagram décide de supprimer ton compte du jour au lendemain ? Ce compte de 10, 20, 30, 40 voire 50 mille abonnés, tu l’auras définitivement perdu, tout simplement ! Et ta chaîne YouTube, même si je conseille d’être sur YouTube, elle ne t’appartient pas non plus… Si YouTube décide du jour au lendemain de supprimer ta chaîne, et c’est déjà arrivé maintes et maintes de fois, tu es sur le carreau. Au contraire, ton blog, il t’appartient totalement. Il est à toi !

Comment vivre de son blog aujourd’hui ?

En fait, aujourd’hui, la question n’est pas de se demander s’il y a une chose meilleure qu’une autre. Il faut réfléchir en matière de statistiques. Qu’est-ce qui est utilisé par les gens ? Est-ce que tu utilises Google au quotidien ? YouTube ? Et ta cible, le client que tu veux viser, quelle plateforme utilise-t-il ? YouTube et surtout Google sont les 2 plateformes les plus visitées.

Après, il y a d’autres plateformes sur lesquelles tu peux aller. Je pense notamment à Pinterest. En effet, Pinterest, certains se disent que ça ne sert à rien, que personne ne l’utilise, alors que c’est super utilisé et que tu as des gens qui, avec leur blog, ont des milliers de visiteurs par jour uniquement via Pinterest. Mais quand tu vas parler avec quelqu’un de Pinterest, il va te dire que ce n’est pas intéressant… Bon, de nombreuses plateformes vont arriver et vont buzzer, et je ne dis pas qu’il ne faut pas être dessus, au contraire… Il faut tester (ça peut devenir le nouveau Google), mais il ne faut pas délaisser pour autant ce qui fonctionne depuis des années, en faveur du nouveau réseau social à la mode. 

Non, le blog n’est pas mort ! Ce qu’il faut faire maintenant, c’est avoir un écosystème. Ton contenu est au centre de tout et tu vas le diffuser sur Google, via ton blog. Tu vas le diffuser aussi sur YouTube, via une vidéo. Enfin, tu vas peut-être le diffuser sur un podcast iTunes ou une vignette Pinterest, une story Instagram et ainsi de suite. La finalité d’un contenu, c’est de le diffuser partout, mais Google et donc ton blog doivent rester au coeur de l’écosystème. 

La partie centrale, la partie principale de ton écosystème, de ton business en ligne, ça reste toujours ton blog. 

Ton contenu est référencé pendant des années

Ce que je te conseille, c’est d’arrêter de suivre les modes, d’être focus sur ce qui marche. Ce qui marche pour l’instant et encore pendant des années, ça reste Google et les référencements naturels, surtout que c’est gratuit. Moi, j’ai des articles que j’ai rédigés peut-être en 2016 et depuis 2016, ces articles-là tournent ! Tous les jours, je reçois des visiteurs sans que je n’aie rien à faire. Je vais te donner un exemple. Pendant 3, 4 jours, j’ai déménagé et emménagé dans ma nouvelle maison. Pendant ces 3 ou 4 jours-là, je n’ai pas touché une seule fois mon business. Mais vraiment, je ne me suis même pas connecté sur mon ordinateur…

Or, pendant ce laps de temps-là, je continuais à avoir des visiteurs. Je continuais à faire des commissions en affiliation… Je continuais à vendre des produits ! Ça tournait ! Je recevais du trafic. Il suffit d’une fois pour diffuser un article. Une fois qu’il est diffusé, pendant des années et des années, il tourne. Après, même quand il ne tourne plus, ce que tu fais, c’est que tu le prends, tu le modifies, tu fais des ajouts, tu le remets au goût du jour et tu le publies à nouveau. Il remontera tout simplement !

En revanche, tes posts Facebook et Instagram, tu vas les poster et on va les voir pendant peut-être une heure dans le fil des gens… Puis, ils vont passer à côté et ton message ne sera pas diffusé. Donc, la réponse est non, le blogging n’est pas mort ! 

Créer un business que tu aimes

Arrête de suivre les modes ! Si tu as envie de lancer un blog, si tu aimes écrire, fais-le ! Si tu n’aimes pas écrire, par contre, là, évidemment, n’en lance pas !

Il faut faire des choses que tu aimes… Si tu es bon en vidéo, fais des vidéos. 

Tu peux voir que le blogging a encore de beaux jour devant lui et beaucoup d’avantages, même ça va te demander du travail… Le blog, c’est une stratégie moyen terme. Toutes les entreprises doivent être pensées comme ça, de toute façon. Tant que Google sera vivant, ton blog le sera aussi !  

Selon toi, le blogging, c’est mort ? Vis-tu de ton blog ? Réagis dans les commentaires !