Aujourd’hui je donne la parole à Nassim du blog Bossecheztoi.com, il vit de son blog depuis plusieurs mois, il va te partager ici comment créer un tunnel de vente, Nassim c’est à toi.

À propos de l’auteur de l’article

http://www.conseilsmarketing.com/wp-content/uploads/2018/12/Nassim-Amhis-269x300.jpg

Je suis Nassim Amisse, marié, deux enfants et web entrepreneur à temps plein.

Je vis des revenus que me procurent mes différents sites web et je bosse de chez moi. Je suis notamment à l’origine de la Caverne DLP (un site de ressources en droits de label privé) et surtout d’un super blog sur le travail à domicile: bossecheztoi.com 😉.

« Agaçants » et « fascinants ».

Ce sont les deux mots qui me viennent à l’esprit quand je pense aux tunnels de vente.

Est-ce que vous ressentez la même chose ?

« Agaçants », car depuis des mois tout le monde parle de tunnels de vente depuis plusieurs mois de tunnels de vente. Impossible d’échapper aux articles, vidéo et offres promotionnelles qui atterrissent dans votre boite mail.

« Fascinants », parce que les tunnels de vente font une promesse. Grace à eux, vous allez vendre. Vendre plus facilement et vendre davantage.

Comprenez une chose.

Votre business en ligne va dépendre en grande partie de votre capacité à mettre en place le meilleur tunnel de vente possible.

Du coup vous vous demandez peut-être ?

  • C’est quoi un tunnel de vente et comment ça fonctionne ?
  • Est-ce que j’ai besoin d’un tunnel de vente pour mon business en ligne ?
  • Combien ça va me couter cette histoire et quels outils choisir ?

Si vous vous posez une de ses questions, la suite de l’article est faite pour vous.

C’est parti.

C’est quoi cette histoire de tunnels de vente ?

Rien de vraiment bien compliqué.

Ça tient en une image.

https://i0.wp.com/www.bossecheztoi.com/wp-content/uploads/2019/02/Sales-Funnel-2.jpg?resize=696%2C464&ssl=1

Ce n’est pas plus compliqué.

En une phrase :

Un tunnel de vente est le processus qui explique comment de parfaits inconnus deviennent vos clients.

Cette petite définition implique une chose :

Il n’existe pas un seul de tunnel de vente !

Tout va dépendre de votre site web, de vos prospects, de votre produit et de vos objectifs !

Pas de panique.

Bien évidemment il existe de gros standards que vous allez pouvoir suivre. Vous aurez également la possibilité d’adapter votre processus pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Ça semble compliqué ?

Pas de panique. On va voir tous les détails ensemble 😊

Scoop : Un tunnel de vente n’est pas un tunnel !

A y regarder de plus près, un tunnel de vente ne ressemble pas à un tunnel. On est beaucoup plus proche d’un entonnoir que d’un tunnel. Beaucoup de monde à l’entrée et moins forcément à la sortie.

https://i1.wp.com/www.bossecheztoi.com/wp-content/uploads/2019/02/Tunnel-Entonnoir.png?resize=289%2C308&ssl=1

Votre mission à présent est très simple si vous voulez (bien) vendre en ligne :

  • Définir les bonnes étapes pour convertir un maximum de visiteurs en clients.
  • Améliorer chaque étape pour augmenter sa performance !

En parlant d’étapes justement…

Les principales étapes d’un (bon) tunnel de vente

Un tunnel de vente c’est donc une succession d’étapes. Tout va dépendre de votre site web et de votre offre.

Je vous donnerai quelques exemples un peu plus loin dans l’article.

Il existe par contre quelques étapes standards que vous allez pouvoir dupliquer en fonction de vos objectifs.

Les outils, dont il sera question un peu plus loin, permettent en quelques clics de reconstituer ces différentes étapes en pages web et emails.

Il y a par contre des choses en commun

Cette représentation d’un tunnel de vente est intéressante.

https://i1.wp.com/www.bossecheztoi.com/wp-content/uploads/2019/02/Sales-Funnel.jpg?resize=696%2C454&ssl=1

Un tunnel de vente c’est 4 étapes.

4 étapes qui ont pour but de préparer une personne qui atterrira sur votre site à passer commande un peu plus tard.

Cette approche porte un nom : Méthode AIDA.

Elle tient en 4 phases.

Attirer l’Attention, susciter l’Intérêt, créer le Désir puis encourager l’Achat.

Si votre processus de vente suit ces étapes, vous avez tout bon.

Un peu trop théorique tout ça ?

Avec des détails en plus ça sera mieux

Phase 1 : Créer l’Attention :

Nous sommes en début de tunnel. Cette phase st forcément critique, car vous allez devoir répondre à la question suivante :

Qu’allez-vous utiliser pour attirer l’attention de votre lecteur afin qu’il commence à glisser tout doucement dans le tunnel que vous avez mis en place ?

Une question qui en appelle d’autres :

Quel article allez-vous rédiger ? Quelle vidéo allez-vous diffuser ? Allez-vous utiliser de la publicité payante ?

Comment allez-vous capturer l’email de votre visiteur pour le transformer en prospect ?

L’exemple BosseChezToi.com

Pour ce premier exemple, permettez-moi d’utiliser mon propre site web.

Le module d’abonnement que j’ai placé sur la page d’accueil (ainsi que sur d’autres pages)

Ce qui est intéressant ce n’est pas tant le début du tunnel, mais ce qui se passe après. Le premier mail que j’envoi, mais les emails qui suivent 😉

Phase 2 : Susciter l’Intérêt

Être remarqué c’est la première étape. Il faut désormais susciter l’intérêt de votre visiteur.

Votre prospect doit prendre conscience qu’il a un problème et qu’il existe une solution.

Vous disposez de plusieurs outils comme : votre contenu une nouvelle fois, votre newsletter, vos bonus (ebooks, outils) ou… l’organisation de webinaires.

L’exemple Webinaire :

Quand on se retrouve sur la page d’inscription à un webinaire c’est que forcément on a cliqué sur un lien, car quelqu’un a réussi quelque part à susciter notre intérêt via un mail, une pub ou un article.

Le webinaire va permettre plusieurs choses :

  • Bien définir le problème que vous rencontrez.
  • Vous apporter une solution.
  • Vous proposer une offre qui permet de régler d’avantage de problèmes ou d’obtenir de meilleurs résultats.

Le webinaire permet de faire la jonction entre cette phase du tunnel de vente et la suivante.

Phase 3 : Créer le Désir

Vos meilleurs arguments devront être déroulés dans cette partie.

Vous allez aider votre prospect à décider.

Pour créer le désir : une lettre de vente, des emails, des essais gratuits, des consultations téléphoniques… etc.

L’exemple Netflix :

Tout le monde connait Netflix, mais tout le monde ne prend pas un abonnement pour autant.

Pour aider les gens à choisir, Netflix propose quelque chose de très intéressant : un essai gratuit. Cela permet tout de suite de créer le désir par rapport à leur offre.

https://i1.wp.com/www.bossecheztoi.com/wp-content/uploads/2019/02/Netflix.png?resize=696%2C392&ssl=1

Phase 4 : Encourager l’Action

C’est la phase la plus technique. Elle permet en effet à votre prospect de passer commande et de valider son panier ou sa commande.

Un système de paiement fiable devra être mis en place évidemment.

C’est dans cette phase que vous pourrez suggérer des offres supplémentaires ou de premiums (upsell)

L’exemple Amazon :

On a forcément beaucoup de choses à apprendre quand on s’intéresse à Amazon.

Amazon a opté pour un processus d’achat ultra simplifié qui permet en quelques clics de passer commande.

Amazon propose surtout immédiatement après l’achat des suggestions de produits en relation avec le premier achat.

https://i1.wp.com/www.bossecheztoi.com/wp-content/uploads/2019/02/Amazon.png?resize=696%2C392&ssl=1

6 actions à mettre en place pour réussir son tunnel de vente

Jusqu’à présent on a vu que ce que c’était des tunnels de vente et on a vu quelques exemples.

Plus on se rapproche de la mise en place réelle d’un tunnel de vente plus le risque de sortie de route est grand.

Du coup ?

J’aimerais partager avec vous 6 recommandations à suivre pour faire les choses correctement.

C’est parti.

  1. Bien définir chaque phase

Vous avez pu le constater par vous-même,

Il va falloir bien définir votre tunnel de vente, penser à chaque page, chaque texte, chaque email et chaque produit qui feront partie de votre tunnel de vente.

On est dans le dure 😊

Le mieux est d’inspirer d’une structure existante et l’adapter à ses besoins. Vous aurez le temps ensuite de mettre en place des variantes.

  1. Bien bosser sa stratégie trafic

En théories, vous disposez de plusieurs sources pour attirer du trafic vers le point d’entrée de votre tunnel de vente.

Vous allez pouvoir utiliser :

  • Des sources gratuites : Vos articles, vidéos, ou posts sur les réseaux sociaux.
  • Des sources payantes : essentiellement la publicité Facebook et Google.
Image result for traffic source

Faites attention.

Ce n’est pas la quantité qui compte, c’est la qualité.

Si vous réussissez à attirer énormément de visiteurs et qu’au final ce que vous avez à leur raconter ne les intéresse pas, c’est fichu. Votre tunnel de vente sera un échec.

Si vous arrivez par contre à cibler une audience qui elle peut être très motivée par ce que vous avez à lui proposer, bingo !

  1. Testez, encore et toujours

C’est une phase critique.

Après avoir mis en place votre projet vous allez devoir vous assurer qu’il fonctionne et qu’il fonctionne bien.

Une technique existe pour cela. Elle a pour nom le « le AB testing ». Il s’agit  sont des tests simultanés ou vous allez pouvoir comparer par exemple 2 titres d’articles ou 2 accroches différentes pour votre lettre de vente, au même moment.

C’est comme ça que vous allez savoir laquelle des deux fonctionne le mieux et du coup améliorer vos taux de conversion.

Ça semble compliqué ?

Rassurez-vous. Ça ne l’est pas. Tous les outils disponibles sur le marché que l’on va voir un peu plus loin vous permettent de le faire.

  1. Capitaliser sur la valeur « à vie » des clients

Avoir une offre, c’est bien. En avoir plusieurs c’est mieux. En avoir régulièrement c’est le succès assuré.

C’est probablement une des phrases classiques du marketing.

  1. Ne pas avoir une bonne offre

Ça serait quand même dommage.

Avoir un tunnel de vente qui fonctionne bien jusqu’à… ce que votre prospect tombe sur votre produit.

Quels outils choisir pour mettre en place son tunnel de vente ?

On passe à la partie technique ?

Rassurez-vous, il n’y aura rien de bien complexe dans ce qui va suivre ?

Pourquoi ?

Cela fait au moins 2 dizaines d’années que les ventes en lignes ont explosées et que l’on parle de tunnel de vente.

Des outils ont eu le temps de se développer pour vous simplifier la vie.

Ces outils vont vous faire gagner deux choses :

  1. Du temps :

Vous allez pouvoir mettre en place votre tunnel de vente rapidement. Vous trouverez de nombreux modèles notamment qui vous permettront d’avoir en quelques clics le résultat que vous recherchez.

  1. De la qualité :

Votre tunnel de vente doit avoir une apparence « professionnelle » et un rendu impeccable.

C’est capital pour réussir à optimiser vos conversions.

En optant pour un « outil », vous allez bénéficier de différents modèles de tunnels avec des pages préconfigurés avec un design généralement de grande qualité.

Vous n’aurez plus qu’à choisir celui qui vous convient et l’adapter à vos besoins.

Vous serez sure ainsi d’avoir un résultat professionnel, rapidement et sans bugs.

En parlant d’outils…

Découvrez les 4 fantastiques…

https://i0.wp.com/www.bossecheztoi.com/wp-content/uploads/2019/02/Tunnels-de-vente-outils.png?resize=696%2C390&ssl=1

On parle généralement de 4 outils quand on parle de tunnels de vente.

Attention ! Les outils n’ont pas les mêmes fonctionnalités ni les mêmes prix !

  • Système. io : Un outil simple et bon marché pour créer un tunnel de vente, vendre ses produits et gérer ses affiliés.

Il faut prévoir 30 €/mois pour cet outil.

  • LearnyBox : solution francophone pour mettre en place un tunnel de vente, mais pas également blogs.

Il faut prévoir 300 €/mois pour cet outil.

  • ClickFunnels : Le leader et spécialiste US. L’outil est en anglais, mais c’est le leader monde.

Il faut prévoir 300 €/mois pour cet outil.

  • Builderall : Cet outil permet de trouver sur une seule plateforme tout les outils pour gérer un business en ligne (création de sites, de boutiques, de tunnels de vente, autorépondeur, webinaires).

Il faut prévoir 30 €/mois pour cet outil.

Pour aller plus loin :

Si vous cherchez à en apprendre plus sur les outils je vous invite à lire :

Est-ce que je peux mettre place un tunnel de vente sur mon blog WordPress directement ?

La réponse est simple. C’est oui.

Oui, vous pouvez tout à fait mettre en place votre tunnel vous-même.

Je me permets de rappeler que ce qui compte en premier lieu c’est les différentes phases que vous allez définir.

Vous allez effectivement pouvoir, si vous le souhaitez, mettre en place un tunnel de vente sur votre Blog.

Il y a quand même un, mais…

Si vous décidez de créer votre tunnel vous-même, vous allez devoir :

  • Vous allez devoir créer toutes les pages de votre tunnel.
  • Vous allez devoir créer un ou des modules d’abonnement.
  • Vous allez devoir configurer le système de paiement.
  • Vous allez devoir configurer une zone membre.
  • Un système pour la gestion des affiliés éventuellement.
  • Tester le tout à plusieurs reprises.

C’est donc possible de créer vous-même un tunnel de vente, mais ça va demander plus de temps forcément. Le résultat va dépendre de votre capacité à créer des pages attrayantes.

Retour d’expérience :

J’utilise souvent sur mes blogs WordPress les plugins ThriveThemes qui me permettent de créer facilement des pages de ventes et modules d’abonnements.

Le rendu est juste fabuleux. La facilité d’utilisation est formidable.

À vous de jouer !

Si vous avez un business en ligne, vous devez impérativement raisonner en termes de tunnels de vente.

C’est capital.

Votre succès en ligne va dépendre de vos taux de conversion (et votre capacité à les améliorer).

J’ai d’ailleurs un petit exercice pour vous.

Commencez par schématiser le ou les parcours que doivent suivre vos visiteurs pour devenir des clients réguliers.

Mettre en place son tunnel de vente deviendra simple ensuite.

Ensuite ?

C’est l’étape ultime.

Testez, testez et encore testez.

C’est ce qui va vous permettre au final de savoir ce qui fonctionne le mieux.

Bon courage !

encart-ET