Tutoriels

Gagner de l’argent avec son blog – Les liens et articles sponsorisés

lien-article-sponsorise-blog

Après vous avoir parlé succinctement des 4 piliers de la monétisation d’un blog, rentrons dans le vif du sujet et attardons nous sur les liens et articles sponsorisés.

Comme je vous l’indiquais dans le billet précédent, pour vous écrire cette série d’articles sur comment gagner de l’argent avec un blog, je me base essentiellement sur mon expérience. Je ne me contenterai donc pas de vous énumérer les principes de bases, on le sait tous très bien, entre la théorie et la pratique il y a souvent une grande différence.

Avant toute chose, sachez qu’aujourd’hui, les liens et articles sponsorisés sont ma principale source de revenu lié au web.

Si les liens et articles sponsorisés me rapportent quelques euros par mois, n’allez pas imaginer qu’ils me permettent de gagner ma vie. Ils m’assurent simplement d’arrondir quelques fins de mois.

Quelques ? Oui en effet, car les liens et articles sponsorisés ne sont pas une source de revenu régulière. En effet certains mois je peux en écrire plusiers et le mois d’après qu’un, voire aucun. De même, selon la source qui vous propose un lien ou un article sponsorisé, le prix facturé pourra varier.

Cet article se composera en 3 parties : les principes, le prix et les sources d’un lien ou d’un article sponsorisé.

 

Les principes des liens et articles sponsorisés

 

Comme ce blog est destiné essentiellement aux débutants, nous allons commencer par définir un lien et un article sponsorisé.

Le lien sponsorisé consiste à mettre en place, dans un article existant, un lien vers la page de votre client. Ce dernier vous précisera alors dans quel article il souhaite insérer son lien et sur quel(s) mot(s) de l’article il souhaite le placer (ancre). L’annonceur obtient alors un backlink avec une ancre optimisée.

L’article sponsorisé aura le même but, mais il vous sera demandé d’écrire un article pour l’occasion en respectant un certain nombre de règles.

Ces règles sont bien souvent identiques selon l’annonceur qui vous contacte, même s’il peut y avoir quelques variations :

  • Rédiger un article de plus de 250 mots
  • Placer un lien interne, voire un lien externe tant qu’il ne s’agit pas d’un concurrent à l’annonceur
  • Insérer le plus naturellement un lien dofollow vers l’annonceur sur l’ancre indiquée
  • Envoyer l’article pour validation avant publication
  • Ne pas mentionner qu’il s’agit d’un article sponsorisé

Sur ce dernier point, sachez qu’il est obligatoire de mentionner à vos lecteurs qu’il s’agit d’un article sponsorisé, conformément à l’article L.121-1 du Code de la consommation qui est renforcée par l’article 20 de la Loi pour la confiance dans l’économie numérique.

L’annonceur sera tenu responsable et vous risquez également de voir votre responsabilité pénale engagée.

Indiquez donc à l’annonceur qu’il se doit de respecter la loi s’il souhaite publier sur votre blog.

Le prix d’un lien ou d’un article sponsorisé

 

Combien facturer un lien ou un article sponsorisé ? C’est naturellement la question que vous vous posez.

Il ne semble pas qu’il y ait de règle précise pour répondre à cette question. Selon l’origine des annonceurs, le prix peut être très varié. En effet, en passant par le biais d’une plateforme mettant en relation blogueurs et annonceurs, le prix proposé pour un article sponsorisé peut varier du simple au triple… allez savoir pourquoi ?

Par ailleurs, lorsqu’un annonceur vous contacte via votre page contact, c’est à vous de fixer un prix tout en lui laissant la possibilité de négocier. Si certains vous proposeront d’entrée un montant, d’autres vous demanderont votre prix.

Ne soyez pas trop gourmand pour vos premiers articles ou liens sponsorisés. Imaginons que vous demandiez 30€ et que l’annonceur accepte sans broncher, demandez 40€ la prochaine fois et voyez si ça passe. Avec le temps vous arriverez à établir un prix de base. Bien évidemment, plus votre blog sera bien référencé et attirera de trafic, plus votre montant pourra être élevé.

Il peut arriver que vous n’arriviez pas à un accord avec l’annonceur lors de votre négociation. Cela m’est arrivé plusieurs fois dernièrement : que faire ? Là encore je vais me baser sur mon expérience. Libre à chacun de gérer cette situation comme il le souhaite, mais voici deux exemples vécus dernièrement.

Dans un premier cas, l’annonceur possédait un site marchand. Ne voulant pas me donner le montant que je lui réclamais pour un article sponsorisé, j’ai alors négocié avec lui des produits gratuits que j’ai fait gagner dans un jeu concours. Le client est satisfait puisqu’il obtient le lien convoité, et de mon coté, cela me permet de récompenser mes lecteurs. J’aurai tout autant pu garder les produits, c’est à vous de voir.

Dans un second cas, l’annonceur ne voulait pas s’aligner sur mes prix. J’avais pourtant réévalué le montant à la baisse sachant que le susceptible client s’engageait à me commander 3 articles sponsorisés. J’ai donc mis fin aux négociations et nous n’avons pas fait affaire. Pourquoi cette décision ? Tout simplement car je ne veux pas que mon blog devienne une publicité ambulante. J’ai donc certains critères lorsque j’accepte une demande et je m’y fixe.

Le seul conseil que je peux vous donner est donc de négocier. Comme dit le dicton “qui ne tente rien n’a rien“.

 

Les sources des liens et articles sponsorisés

 

Aujourd’hui, je distinguerai deux sources pour vous fournir des demandes de liens et articles sponsorisés.

 

Les plateformes de mise en relation blogueurs/annonceurs

 

Sur ces plateformes mettant en relation le publisher et l’annonceur, après avoir créé un compte, il vous faudra bien évidemment enregistrer votre blog.

Ce qui est assez drôle c’est que, selon les plateformes, on ne vous demandera pas du tout la même chose. D’un coté, il vous suffira d’indiquer l’URL de votre blog en plus des formalités administratives de base, de l’autre on vous demandera de fournir un accès à votre compte Google Analytics (voir de placer un tracker) ou encore de relier vos différents comptes de réseaux sociaux.

De plus, si certaines peuvent refuser votre blog par manque d’ancienneté, d’autres vous accepteront sans broncher. Bien évidemment cela ne vous garantit en aucun cas une proposition d’article sponsorisé par la suite. J’en ai testé plusieurs et honnêtement, très peu m’ont donné du travail.

Comme je vous l’indiquais également, les prix pratiqués sont différents selon la plateforme. Si sur certaines on me proposait 25€  par article sponsorisé, sur d’autres cela pouvait atteindre 90€.

Je ne vais pas vous lister toutes les plateformes existantes pour mettre en relation des blogueurs et des marques, mais en voici quelques unes avec une petite appréciation pour chacune. Encore une fois, il s’agit de mon retour d’expérience et ce qui vaut pour moi ne vaut pas pour tous. Toutefois, cela vous permettra peut-être de vous faire un avis.

Linklift : Pour le moment, il s’agit de la plateforme qui m’a fait le plus de propositions. Le prix des articles est correct et l’équipe support très réactive. Cependant, si Linklift m’a donné beaucoup de travail dans les premiers temps, du jour au lendemain plus rien. Baisse d’activité de leur part ? Aucune campagne autour de mes thématiques ? No lo sé.

Rankseller : Cette plateforme est différente des autres, puisqu’elle vous permet de fixer vos propres prix et de candidater sur des campagnes dans la thématique de votre blog. J’ai eu quelques propositions également de la part de Rankseller. Edit du 05/11/2014 : Rankseller me propose encore régulièrement des campagnes pour lesquelles je peux postuler.

BuzzParadise : Inscris une première fois sur BuzzParadise, j’avais supprimé mon compte, faute de proposition. Je me suis réinscrit, nous verrons ce que cela donnera dans le temps. Edit du 05/11/2014 : Toujours rien à l’horizon…

AmbassaBuzz : Une toute nouvelle plateforme que je trouve vraiment réussie. Je viens de m’y inscrire, il est donc un peu tôt pour vous en dire plus. Edit du 05/11/2014 : RAS également…

Il en existe d’autres que je n’ai pas encore testées. Libre à vous de toutes les essayer ou bien d’en sélectionner qu’une. Si vous optez pour ce dernier choix, prenez le temps de lire plusieurs avis avant, cela ne vous prendra que quelques minutes.

N.B. : Ce point a été ajouté à la dernière minute suite à un tweet de Matt Cutts.

matt-cutts-tweet-buzzea

 

En effet, Buzzea, une des plateformes chargées de mettre en relation les annonceurs et les blogueurs, a été identifiée comme étant un réseau de liens qui emploie des pratiques allant contre les directives de qualité de Google. Buzzea a immédiatement réagi en fermant ses portes. Si vous vous rendez sur leur page d’accueil, vous pourrez dans un premier temps trouver une note d’humour, mais surtout un communiqué.

Il faut s’attendre à d’autres interventions de la part du géant du web contre toutes ses plateformes qui vendent des liens sponsorisés. Un manque a gagné certain pour un grand nombre de blogueur.

 

Le contact direct

 

Dans un précédent article, je vous indiquai l’importance d’une page contact sur votre blog. L’une des raisons qui motive la présence de cette page est de pouvoir être contacté directement par des annonceurs.

Je pèse mes mots quand je vous dis qu’il est primordial d’en créer une. La grande majorité de mes partenariats se sont faits par ce biais et c’est de là que provient principalement les revenus liés à mon blog.

Personnellement j’ai été plus loin pour attirer les annonceurs. En effet, j’ai créé une page qui leur est dédiée dans laquelle je renseigne plusieurs choses :

  • La description du blog
  • Les chiffres du blog : trafic mensuel, nombre d’abonnés sur mes différents réseaux sociaux et flux RSS, nombre d’articles
  • Les modalités pour annoncer sur ce blog
  • Les informations relatives à certains partenariats précédents : nom du client, lien vers l’article, type de partenariat
  • Le formulaire de contact (oui forcément ;))

J’ai également ajouté l’image suivante en haut de ma sidebar, avec le texte “Annoncez sur ce blog“, renvoyant vers cette page annonceurs.

Annoncez sur ce blog

Cela parait bête, mais pour autant, depuis que j’ai mis cela en place j’ai beaucoup plus de propositions.

Dans le cas où vous envisageriez de faire la même chose, je vous conseille, d’autant plus si votre blog est récent (peu de trafic et d’abonnés), de ne pas mettre de chiffres dans l’immédiat.

J’ai mis un certain temps entre le premier article sur la monétisation d’un blog et celui-ci, mais je voulais être certain d’être le plus complet possible. Encore un fois, il s’agit ici d’un retour d’expérience. Vous avez peut-être un tout autre vécu ou une autre manière de procéder. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à nous partager vos secrets en commentaire 😉

Gagner de l’argent avec son blog – Les liens et articles sponsorisés
Vous avez aimé l\'article? Laissez une note

encart-ET

13 Commentaires

  1. Pizerty

    Magnifique article, claire et concis. Bien que ne m’intéressant pas trop au webmarketing j’ai beaucoup apprécié de lire cet article. Je vous encourage Yvan et vous souhaite une trés bonne continuation.

  2. trEs Bonne article, moneTiser son blog est le reve de bcp de blogUeur mais En regardant bien tres peu gagne leurs vies avec, ou gagne leurs vie mais en faisant croire quil ya jne possibilite De gagner bcp avec un blog, en VENDANT ce fAmeux secret! A mon humble aviS ceux qui gagne reeleMent leurs vies avec un blog sont ceux qui cree des ebooks, formation numeRiques… Les Liens sPonsorisés eT goOlpgoe adsense cest des Miettes!

  3. Je viens de lire cet article qui vraiment excellent et tu m’as découvrir un site (rankseller).
    Merci beaucoup de cet aide et ces conseils. J’espère que je vais en recevoir, cela me ferait énormément plaisir. Je croise les doigts.

    Et je vais suivre ton blog avec impatience 🙂
    a bientôt.

  4. Charlotte

    Je suis très surprise de voir que vous conseillez de ne pas mentionner qu’il s’agit d’un article sponsorisé, or selon la loi il est obligatoire de le mentionner. Ceci ne depend donc pas de la bonne volonté de l’auteur, attention !

    • Yvan

      En effet Charlotte vous avez raison. L’article date d’un petit moment et je n’ai pas rectifié celui-ci (comme vous l’avez peut-être remarqué, je ne suis plus trop actif sur ce blog).

      Je ne mettais pas assez renseigné sur le sujet et avait “bêtement” écouté ce que l’on avait pu me dire. L’article est modifié.

  5. Kosmos

    Salut, merci pour ce billet.

    J’avais une question cependant, tu ne parles pas du cote facturation, chose essentielle a mon sens, puisque beaucoup d’annonceurs demandent une facture. Or la loi prévoit que si tu ne POSSèDES pas de numéro SIRET, tu ne peux pas ÉMETTRE de facture (sauf passer par exemple par une SOCIÉTÉ de portage salarial).

    Peux-tu nous ÉCLAIRER sur ce point ?

  6. Kosmos

    Désolé pour les majuscules dans mon précédent commentaire. Ton champ de saisie écrit en majuscules ce qui n’est pas pratique pour voir ce qui l’est vraiment ou non 🙂

    • Yvan

      Bonjour Kosmos,

      pas de souci pour les majuscules.

      Concernant la facture, bien évidemment il faut fournir à l’annonceur une facture. A mes débuts, j’ai sollicité mais n’ayant pas le moyen de déclarer les prestations, je refusais toute demande. Tu es peut-être dans cette situation ?

      Pour ma part, j’ai ensuite opté pour le portage salarial que je trouvais plus simple pour moi que le statut auto-entrepreneur. Une fois enregistré, tu disposes d’une plateforme en ligne avec tous les outils de permettant de fonctionner (devis, facture, notice, etc…). Je suis d’ailleurs actuellement en train de réfléchir à changer de statut pour 2016 en abandonnant le portage pour l’auto-entrepreneur.

      • Kosmos

        Merci pour ta réponse.

        Oui je suis dans ce cas et ayant déjà connu le portage salarial je préfère ne pas y revenir (site web facturé 1600€ net j’ai touché 300€ au final :/ ).

        J’ai trouvé beaucoup d’articles sur le sujet mais peu parle du point facturation. Certains préfèrent même de ne pas répondre à ce genre de questions, merci pour ta réponse.

        Peut être un article sur les démarches à réaliser pour être auto-entrepreneur et les outils adéquats pourraient être intéressants, qu’en penses-tu ?

        • Yvan

          C’est envisageable prochainement puisque je compte prendre rendez-vous auprès d’un conseiller de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de mon département. La prestation est facturée, mais au moins pendant une heure j’aurai une personne en face de moi qui répondra à tous mes questions et me diras exactement les démarches à suivre.

          C’est sûr qu’avec le portage salarial, entre ce que tu factures et ce que tu touches, il peut y avoir une sacré différence. Quand on débute un blog et qu’on commence à faire un peu d’argent, ça plombe le moral de voir qu’il ne rentre pas dans notre poche.

  7. https://cuisinedeflo88.wordpress.com/ je n’est pas réussis mais je reste a partager ma passion

    • Johann

      Bonjour Florène j’ai vu que tu avais 13 ans, tu penses déjà à créer des choses tu es sûr la bonne voie! petit conseil tu aurais du passer par un site hébergé sur un serveur et non sur wordpress.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.